Skip to content

La véritable disparition des dinosaures…

2 novembre 2014

Je me souviens du jour où j’ai trouvé cette tablette ancienne au fin fond d’une grotte habitée principalement par des cochons barbus. Le chef de tribu m’expliqua qu’il avait le devoir de protéger cette tablette des vils cochons moustachus. En effet la guerre faisait rage entre les deux clans à l’époque, chacun jalousant l’attribut de l’autre. J’ai eu la chance de pouvoir lire cette tablette qui contenait en réalité une vérité historique, inconnue aux yeux de tous. En tant que héraut de la vérité, je me dois de vous la livrer.

La disparition des dinosaures, il y a 65 millions d’années et des poussières, reste l’un des plus grands mystères de la nature !
La théorie qui apparait le plus,  reste celle d’une météorite géante qui aurait percuté la Terre soulevant ainsi un nuage de poussière incommensurable, voilant ainsi le soleil pendant des dizaines d’années et provoquant donc de manière fortement logique la disparition d’un grand nombre d’espèces.

Mais cette théorie ne serait pas suffisante, la vérité serait beaucoup plus complexe et la disparition des dinosaures aurait commencé 5 millions d’années plus tôt…

En reprenant la thèse de la météorite, qui est un fragment de roche provenant de l’espace, et en supposant que ce fragment fut en réalité composé de carbone et de glucose !!
Nous aurions eu affaire dés lors a un morceau de sucre géant qui se dirigeait vers notre planète !

Le nuage de poussière sus-nommé, était donc un nuage de sucre en poudre ! Au contact de l’air chargé d’eau et d’oxygène, la fermentation qui s’en suivit donna lieu a des très nombreuses et fines particules d’alcool suspendues dans l’air.

Ces nuages d’alcool retombèrent sur terre sous forme de rivières et fleuves !

Les dinosaures n’avaient plus le choix, ils devaient boire de l’alcool ! Ils devinrent donc alcooliques, bourrés du matin au soir, ils marchaient sur leurs propres œufs, mangeaient leurs progénitures qu’ils prenaient pour des Apéricubes et se battaient entre eux à tout va ! La survie de l’espèce n’était alors plus assurée…

Petit à petit, l’alcool exerça ses ravages : tremblement de pattes, pertes de mémoire et de volonté, sens altérés, crises de foie, vertiges, crises de délire…ce fut épouvantable !

L’ivrognerie les condamna ainsi a disparaitre…l’alcool tuant lentement, le déclin des dinosaures fut donc retardé de 5 millions d’années !

Le nom latin des dinosaures auraient dû commencer par le préfixe « pochtronus » mais par souci d’éthique, ce ne fut pas retenue…

Et là ça ne vous rappelle rien ? Et oui le fameux « Pochtronus Mustelidus Blaireaunacé » qui arbore ce préfixe !

La question se pose donc :  ce simili de blaireau serait-il le véritable descendant des dinosaures ?

Bien entendu tout ces faits sont tirés de témoignages.

Source : Merci professeur Choron.

Publicités
Laisser un commentaire

Bafouiller quelque chose ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :